BURKINA FASO : LA MUTUELLE DES PROFESSIONNELS DE L’EDUCATION DU MENA, UN PROJET QUI PREND FORME !

d.desplanques
23 Juillet 2014

Lors d’une semaine intense, du 17 au 21 février dernier, les acteurs engagés dans le projet de création d’une mutuelle des professionnels de l’éducation du MENA ont fait un grand pas en avant dans la concrétisation de ce programme.

L’étude de faisabilité sur la création de la mutuelle a été close lors du Comité de Pilotage du 19 février. Les résultats présentés et les conclusions tirées par l’étude (v. encadré) ont été partagés et acceptés par tous les interlocuteurs consultés. La qualité du travail effectué par l’ONG ASMADE avec les syndicats du MENA (parmi lesquels un membre du Réseau Education et Solidarité, le SNEAB) a été unanimement reconnu.

Les rencontres avec les syndicats de l’éducation, couvrant aussi bien les personnels du MENA que des publics larges ont démontré l’intérêt de tous pour la démarche de couverture du risque santé par une mutuelle. La grande majorité de ces syndicats, couvrant des personnes concernées par le périmètre actuel, a dores et déjà confirmé son engagement dans le processus de création. L’ouverture a été faite auprès des autres organisations professionnelles, dans une optique de couverture de tous les personnels de l’éducation à terme ; ils consulteront leurs instances et leur base dans un délai rapproché avant de confirmer leur engagement.

Le Gouvernement du Burkina, par la voix du Ministre de la Fonction Publique, du Travail et de la Protection sociale, et la Ministre du MENA, ont confirmé l’engagement des autorités nationales à soutenir le projet, dont le caractère pilote et l’effet levier dans le processus de mise en place de l’assurance maladie universelle pour 2015 a été souligné.

Le cadrage du programme de travail qui se déroulera sur trois ans, fera l’objet d’un document de projet.

Le financement de ce programme sera recherché auprès d’institutions ayant une vision de la stratégie globale santé du pays, en priorité l’AFD et l’Union Européenne, ou souhaitant accompagner un effort de mobilisation de la société civile, en priorité les acteurs luxembourgeois, à travers le contact établi par le biais d’OGBL et son syndicat de l’éducation SEW.

Le processus de mise en œuvre va donc être engagé dans les semaines à venir par l’ensemble des acteurs ci-dessus, avec le soutien technique de l’ONG ASMADE et les apports en expertise et en formation des partenaires historiques du projet, MGEN, SOLIDARIS et CSQ, rassemblés au sein du Réseau Education et Solidarité. La définition de l’apport des différents partenaires fera l’objet d’une convention cadre, et les travaux seront menés sous l’égide d’un Comité de Pilotage rassemblant un représentant de chacun des syndicats ainsi qu’un représentant de chacun des autres partenaires, sous animation du Réseau Education et Solidarité. Les financeurs seront associés au comité en tant qu’observateurs.

---

Parmi les principales conclusions de l’étude de faisabilité remise le 19 février 2014 :

  • confirmation à la quasi-unanimité de la volonté des professionnels de l'éducation de s'engager dans la création d'une mutuelle dont ils souhaitent être les acteurs ;
  • définition d'un panier de soins prioritaire dont les professionnels de l'éducation souhaiteraient être bénéficiaires avec leur famille ;
  • cadrage d'une fourchette de cotisation que les professionnels de l'éducation seraient prêts à acquitter.