Dernière ligne droite avant le lancement de la mutuelle des professionnels de l’éducation du Burkina-Faso

Romain Chave
20 August 2018

Quatorze syndicats de l’éducation du Burkina-Faso ont participé à un atelier technique à Ouagadougou la semaine dernière afin de préparer le lancement de la mutuelle nationale des professionnels de l’éducation. Les réunions avaient pour ambition d’avancer sur plusieurs éléments essentiels dont la définition de l’offre de la future mutuelle et la gestion de ses activités. Les réunions ont été animées par le Réseau Education et Solidarité et ont profité de la participation du Programme d’Appui aux Stratégies Mutualistes de Santé (PASS), du cabinet ivoirien SIGEM, de la MAADO et de la Fédération des mutuelles professionnelles du Burkina.

Compte-tenu de l’avancée des travaux, les partenaires du projet ont réitéré leur volonté de voir naître la mutuelle avant la fin de l’année 2018. Si un démarrage pilote est prévu à Ouagadougou, la mutuelle aura vocation à couvrir tout le territoire pour améliorer l’accès aux soins de santé de tous les professionnels de l’éducation du Burkina-FasoEn effet, une qualité de vie dégradée et l’apparition de troubles de santé physique et mentale chez les enseignants peuvent entrainer une perte de ressource personnelle et donc avoir un impact sur la qualité de l’enseignement. Il convient de dire que la santé et le bien-être de ces derniers constituent véritablement un enjeu pour la réussite éducative des élèves.

En marge de l’atelier, plusieurs rencontres institutionnelles ont été organisées dont une audience avec le Ministre de l’Education et de l’Alphabétisation qui a indiqué un soutien total pour le projet. Une rencontre avec le directeur de la CNAMU a été l’occasion de rappeler la complémentarité du projet de création de la mutuelle avec les dispositions prises dans le cadre de la mise en place de l’AMU pour étendre la couverture santé de la population burkinabé.