Assemblée Générale de la NEA : les enseignants s’engagent pour une éducation publique de qualité

Romain Chave
5 Juillet 2017

A Boston, plus de 7000 professionnels de l’éducation, réunis lors du congrès de la NEA, ont déclaré leur opposition à la vision de l’éducation du Président américain Trump et de sa ministre de l’éducation Betsy DeVos. Les membres du syndicat ont rappelé leur attachement à un système éducatif public, accessible à tous et de qualité.

"Je ne fais pas confiance à Trump et DeVos. Je ne crois pas à leurs faits alternatifs. Je ne vois aucune raison de croire qu'ils feront ce qui est le mieux pour nos élèves et leurs familles" a déclaré Eskelsen García, présidente de la NEA qui a été réélue lors du congrès pour un mandat de trois ans.

Les délégués se sont aussi prononcés contre la privatisation de l’éducation, en approuvant un manifeste contre l'expansion rapide des « charters schools », ces écoles privées qui ont fait l’objet de plusieurs scandales aux Etats-Unis. Plus d’informations disponibles ici.