« CHERES FEMMES MUTUALISTES » : MISE EN RESEAU DE FEMMES D'AFRIQUE ET D'EUROPE LORS DE LA JOURNEE INTERNATIONALE DE LA FEMME MUTUALISTE A ABIDJAN

Louise Magnard
14 Mars 2019

En amont de la Journée Internationale des droits des Femmes, plus d’une centaine de femmes leaders de 12 pays d’Afrique et d’Europe se sont réunies à Abidjan les 5 et 6 mars dans le cadre de la première édition de la Journée Internationale de la Femme Mutualiste, dédiée au leadership féminin dans la mutualité.

1ère édition de la JIFM : visites, rencontres et partages d‘expériences

L’événement a été organisé par le PASS, le Programme d’Appui aux Stratégies mutualistes en Santé, avec le soutien de la Mutualité Française, la MGEN, le Groupe Vyv, African women initiative (Awi) et la Mutuelle des fonctionnaires de Côte d'Ivoire. Le PASS accompagne le développement et la structuration du mouvement mutualiste dans la zone UEMOA, notamment via des actions de plaidoyer, de sensibilisation, de formation et le développement d'outils de gestion.

Le premier jour, plusieurs visites ont été organisées afin de donner un panorama des défis, avancées et réussites de la mutualité en Côte d’Ivoire.

 « Femmes mutualistes, osez vous engager, vous en avez le droit et les compétences »

Que ce soit par la gestion de budget familiaux, de tontines ou de coopératives ou d’actions de santé communautaire, cette journée a consacré le rôle essentiel des femmes dans la solidarité et les opportunités de développement offertes par le mouvement mutualiste.

Les systèmes de couverture sanitaires solidaires constituent un instrument extraordinaire de transformation de la société, en tant qu’instrument de réalisation d’actions solidaires au service de l’émancipation des femmes, mais aussi en tant que terrain d’action et moyen d’expression des femmes.

Mais, comment faciliter l'engagement des femmes dans la gouvernance mutualiste ? Quels sont les freins à leur participation et les défis à relever en tant que femme ?

Les partages d’expérience lors de la JIFM ont été l’occasion d’encourager les femmes à s’impliquer et oser prendre leur place dans la gouvernance des mutuelles. Lors de l’ouverture de la JIFM et des tables-rondes, les différentes interventions d’élues ou de salariés mutualistes ont permis d’aborder différents points :

  • La mutualité comme mouvement militant, où mettre en pratique des valeurs de démocratie, de responsabilité et de renforcement des capacités des femmes
  • L’importance de sensibiliser les hommes à la question de l’égalité entre les genres, et de l’accompagnement à l’intégration des femmes dans les mutuelles
  • La question de l’affranchissement des freins culturels, cantonnant les femmes à des rôles domestiques, pour « faire sortir la femme de la cuisine »

Un réseau pour engager les femmes dans la mutualité

Quelle suite donner à ces rencontres ? En clôture de la JIFM, plus de quatre-vingt femmes ont participé à un atelier de réflexion sur la question des « stratégies et outils à mettre en œuvre en vue de favoriser l'engagement des femmes dans la mutualité ». Ce moment de réflexion était animé par Flora Hermet, Directrice du département gouvernance mutualiste au Groupe VYV et Sylvie Ouedraogo, relais du PASS et correspondante du Réseau éducation et solidarité au Burkina Faso.

Les échanges ont fait ressortir le besoin d’échanger et de renforcer la connaissance entre actrices mutualistes de la région, du Nord et du Sud et de pérenniser ces nouvelles relations. Les thèmes d’intérêt soulevés par les participantes portaient sur les principes de la mutualité, la gestion des mutuelles, leur gouvernance, la question du recouvrement ou encore de la fraude.

Pour répondre à ces besoins, une plateforme de partage de bonnes pratiques, d'informations et d'échanges devrait voir le jour avec l'appui technique du Pass, tandis que le rendez-vous pour la seconde édition de la Journée de la Femme est d’ores et déjà donné.