[EVENEMENT] L’ASSOCIATION INTERNATIONALE DE LA MUTUALITE ENCOURAGE LES COOPERATIONS INTERNATIONALES

d.desplanques
23 Juillet 2014

Le 26 juin 2014 à Bruges, l’Assemblée Générale de l’Association Internationale de la Mutualité (AIM) s’est ouverte sur la question suivante : les mutuelles existantes doivent-elles être des acteurs du développement de mutuelles dans d’autres pays ? Le Réseau Education & Solidarité a su profiter du débat pour transmettre quelques leçons clés tirées de ses expériences de terrain.

Edmundo Martinho a présenté le rapport publié par l’AISS lors du dernier Forum mondial de la sécurité sociale en novembre 2013 à Doha. L’AISS y affirme que les mutuelles sont un outil de développement et d’extension de la protection sociale, en particulier dans le secteur de la santé. Elles en constituent le point de départ et permettent de traiter certaines des difficultés clés telles que l’absence d’information des populations. Les mutuelles ont donc un vrai rôle à jouer dans la constitution en cours des socles nationaux de protection sociale (SPS), et doivent s’unir pour prendre toute leur place dans ces développements.

Thierry Weishaupt, Délégué Général du Réseau Education & Solidarité, a illustré ces propos à l’aide d’un exemple concret : la création de la mutuelle des enseignants du Burkina Faso, en partenariat avec deux membres de l’AIM (la MGEN et Solidaris), des syndicats d’enseignants (la CSQ du Canada, OGBL/SEW du Luxembourg), et Pharmaciens Sans Frontières du Luxembourg.

Trois étapes sont prévues dans le projet : la couverture des 40 000 professionnels de l’éducation primaire et leurs familles dans un premier temps ; l’extension de cette couverture aux 70 000 fonctionnaires de l’éducation dans un second temps; et enfin l’articulation de cette mutuelle avec le projet d’Assurance Maladie Universelle (AMU) du gouvernement.

Le Réseau Education & Solidarité a su profiter du débat pour transmettre quelques leçons clés tirées de ses expériences de terrain :

  • L’international donne de la force. L’implication de partenaires internationaux dans les projets renforce les acteurs nationaux. Elle apporte un soutien technique et une crédibilité qui rassure les bénéficiaires.
  • L’innovation vient de la confrontation. La mutualité travaille sur ces projets avec des acteurs issus d’autres milieux : ONG, syndicats, ministères, organisations internationales,… La combinaison des approches, des compétences et des points de vue est enrichissante.
  • Le politique et l’économique vont main dans la main. La promotion du modèle mutualiste et de ses valeurs s’accompagne systématiquement d’opportunités de coopérations techniques, économiques et financières, notamment en Afrique ou émerge lentement une classe moyenne.

En réaction à ces deux présentations, le Président de la MUGEF-CI, qui protège 600 000 personnes en Côte d’Ivoire, a exhorté les mutuelles de l’AIM à agir.

Le débat s’est clôt sur l’importance de l’éducation et de la sensibilisation des populations à la protection sociale solidaire, ainsi que sur la nécessité de tirer des méthodologies et des bonnes pratiques de nos expériences pilotes. Un sujet sur lequel les membres de l’AIM et le Réseau pourraient travailler ensemble.