Haïti | Collaboration nationale et internationale pour la réalisation de capsules de formation dans le cadre du projet SACHA

Hawa Fatty
17 Février 2021

Les activités du projet SACHA en Haïti se poursuivent, avec notamment une mobilisation nationale et internationale pour la conduite des activités de formation et la constitution du Comité Scientifique du projet.

Le RES avait prévu de se déplacer à Port-au-Prince en 2020, pour organiser des sessions de formation à l'attention des bénéficiaires du projet SACHA. Mais les restrictions liées à la Covid-19 en Europe comme en Haïti, ainsi que les tensions sociales successives sur le terrain ont empêché ce déplacement. Ainsi, les acteurs et partenaires du projet se sont mobilisés pour mettre en place une alternative à travers la création de vidéos de formation autour de 4 grandes thématiques :

  • « Santé à l’école et prévention auprès des jeunes »,
  • « Santé au travail et bien-être des personnels de l’éducation »,
  • « Protection sociale et droits syndicaux des personnels de l’éducation » et
  • « Gestion de projet et animation en intelligence collective ».

Le 22 janvier dernier, plusieurs de ces vidéos de formation ont été produites dans les locaux de l'antenne haïtienne de l'association Solidarité Laïque, membre du RES et partenaire du projet SACHA en Haïti.

Coordonnée par CEMEA-Haïti (porteur du projet), cette journée de filmage a vu les interventions de M. Junior Mercier (directeur de l'antenne Solidarité Laïque Haïti), ainsi que de Mme Gina Clergé, Mme Joanne Joseph et M. Anniel Deristin représentant.e.s du Ministère des Finances et de l'Economie d'Haïti et mis en lien grâce à l'EN3S (également membre du RES). Les syndicats de l'éducation affiliés à l'Internationale de l'Education ont aussi partagé leur expertise au travers des interventions de Mme Magalie Georges de la CNEH et de M. Kenson Délice et M. Georges Wilbert Franck de l’UNNOEH.

Des rencontres en ligne ont par ailleurs été organisées entre les acteurs du projet SACHA et des partenaires internationaux dans le but de faire un partage d'expériences et de bonnes pratiques.

Une première table-ronde sur la thématique de la "méthodologie de gestion de projet" a ainsi permis à Pascal Kouamé et Junior Mercier de Solidarité Laïque d'échanger avec Jean Cassard de l'association française ESSENTIEL et Salimata Kadam de l'AJDSR au Sénégal sur les différentes approches et outils en matière de gestion et d'évaluation de projet participatif, notamment dans le cadre d’actions de promotion de la santé auprès des communautés éducatives dans différents pays.

Sindy Riché de la Community Coalition for Haiti (CCA), Suzanne Nsabimana et Eric Niukisera de la SWAA-Burundi ont quant à eux participé à une table-ronde sur la thématique de la "promotion de la santé sexuelle auprès des jeunes". Une discussion au cours de laquelle ils ont mis en lumière l’importance de l’école dans la transmission de savoirs et le renforcement des compétences des jeunes sur ce sujet, afin de mieux les équiper, autonomiser et responsabiliser. Sans oublier le rôle que les éducateur.rice.s peuvent jouer dans l'orientation des jeunes vers des services de santé adaptés à leurs besoins.

L'ensemble de ces enregistrements serviront au montage des capsules de formation du projet SACHA. Des vidéos qui à leur tour auront vocation à faciliter le renforcement des connaissances et compétences des référents des CESCPS (comités des établissements scolaires) et représentant des syndicats de l'éducation participant au projet SACHA. L'objectif est ainsi de favoriser la poursuite d'activités de promotion de la santé et de la protection sociale en milieu scolaire, et la protection des droits des enseignant.e.s.

En parallèle de ces travaux, un Comité Scientifique pluri-acteurs Europe-Haïti a été créé dans le cadre de la mise en œuvre du troisième axe du projet, la recherche-action. Il compte parmi ses membres la Pr Chantal Vandoorne  (centre de recherche ESPRIst à l’Université de Liège), M. Florian Lascroux (Internationale de l’Education), M. Junior Mercier de (Solidarité Laïque Haïti), le Pr Obrillant Damus (Enseignant-chercheur - représentant national Chaire UNESCO EducationS et Santé), M. Kenson Delice (Syndicat de l'éducation UNNOEH) et M. Jeudi Pierre Rousseau (Représentant des CESCPS du projet SACHA).

Ensemble, ils seront chargés d’analyser les évolutions du projet SACHA, de proposer des recommandations permettant d'ajuster les activités du projet en fonction du contexte, et de contribuer à la modélisation du projet pour sa réplication.

Il.elle.s seront également en charge de la définition du programme pour l’organisation d’un colloque autour des enjeux de promotion de la santé et du bien-être de la communauté éducative en Haïti, en partenariat avec la Chaire UNESCO EducationS et Santé.

Retrouvez les actualités du projet SACHA sur sa page Facebook.