Selon l’OIT, les pays en développement auraient besoin d’investir 1 200 milliards de dollars pour garantir une protection sociale minimale

Louise Magnard
2 Octobre 2020

GENÈVE (OIT Infos) – Selon une nouvelle étude de l’OIT, pour la seule année 2020, les pays en développement auraient besoin d’investir environ 1 200 milliards de dollars des Etats-Unis, soit en moyenne 3,8 pour cent de leur PIB, afin de garantir au moins une sécurité minimale en matière de revenu, ainsi que l’accès à des services essentiels en matière de santé.

Depuis le début de la pandémie de COVID-19 , le fossé en matière de financement de la protection sociale a augmenté de près de 30 pour cent, d’après l’étude Déficits de financement de la protection sociale: estimations mondiales et stratégies à l'intention des pays en développement dans le contexte de la crise du COVID-19 et au-delà .

Lire l'article sur le site de l'OIT