Syndicat National des Enseignants Ougandais: la solidarité au service de l'éducation

Romain Chave
28 Février 2017

En décembre, le Réseau participait au Congrès du syndicat des enseignants ougandais (Uganda National Teachers Union - UNATU) à Soroti, une petite ville du nord de l’Ouganda. Le premier jour était consacré à une table ronde des femmes où les membres de l’UNATU ont échangé sur des questions de genre au sein du système éducatif et du syndicat. Ce congrès, rassemblant 650 délégués de tout le pays, avait pour point d’orgue l’élection du Bureau national au cours de laquelle Monsieur Zadock Tumuhimbise a été désigné Président national en remplacement de l’honorable Margaret Rwabushaija, aujourd’hui membre du Parlement ougandais.

Pour le RES, les différentes réunions ont permis de mieux comprendre l’importance de l’UNATU dans le paysage politique et éducatif de l’Ouganda. UNATU est né en 2003 de la fusion de deux associations d’enseignants. Il s’est rapidement développé pour rassembler aujourd’hui environ 160 000 professionnels de l’éducation dans le pays. UNATU agit pour le développement professionnel et l’amélioration du statut de l’enseignant, et défend les droits des travailleurs de l’éducation. 

UNATU s’est récemment mobilisé sur la lutte contre la privatisation du système éducatif. Grâce aux protestations d’UNATU, 63 écoles privées payantes ont été fermées par le gouvernement pour non-conformité au programme éducatif national et à la réglementation en matière de santé et de sécurité.  

De nombreux contacts ont été amorcés avec les membres de l’UNATU ainsi que d’autres invités étrangers tels que la Tanzanie, le Liberia, la Zambie ou le Kenya. Au cours du discours inaugural, Romain, membre de l’équipe du RES, a rappelé l’influence internationale de l’UNATU, perle du syndicalisme enseignant africain.