A VENIR, LA 3E ÉDITION DU FESTIVAL PASTILLE, FILMS DOCUMENTAIRES SUR LA SANTÉ

L’ONG Nantaise ESSENTIEL propose sa troisième édition du Festival Pastille, festival de films documentaires sur la santé. Il se déroulera le samedi 9 et le dimanche 10 Novembre 2019 à l’Espace Cosmopolis, 18 rue Scribe, à Nantes. La programmation, qui mêle diffusion de films, ateliers et débats vise à informer mais aussi à échanger, et réfléchir ensemble autour des thèmes de la santé et de la solidarité.

Le Festival Pastille est un temps fort pour ESSENTIEL en vue de sensibiliser à la solidarité internationale en santé, cœur de métier de l’association qui agit à l'année sur ces sujets dans 6 pays. Il s'inscrit dans le cadre du festival des solidarités FESTISOL. Le festival choisit le support documentaire pour montrer en quoi la santé est un sujet de société passionnant qui touche à de nombreux autres domaines : démocratie, bien être, éthique, écologie, innovation…

Une soirée et une journée sont consacrées à la diffusion de 3 films déclinés selon deux catégories - innovation en santé et solidarité en santé - correspondant chacune à une approche de la santé de demain. Pour rendre PASTILLE effervescent et convivial, au-delà de la diffusion de films documentaires, des animations seront proposées: théâtre d'improvisation, jeu participatif, débats, rencontres…

Experts invités ou simples citoyens pourront ainsi échanger leurs points de vue et expériences pour faire avancer les débats de façon constructive. Les films et animations proposés sont accessibles à tous à partir de 14 ans (âge conseillé). L'entrée est libre. Un dispositif de réservation en ligne est proposé en cliquant ici. L'ensemble de la programmation est disponible sur www.essentiel-international.org

 

« Death by Design »  Samedi 9 nov. 20h30

Ce film retrace le parcours de biens de consommation devenus objets de notre quotidien : nos smartphones, ordinateurs et autres objets technologiques. Il souligne l’impact de nos nouveaux usages sur l’environnement, parfois à des milliers de kilomètres de chez nous, « invisible » et pourtant bien réel.

Il questionne également les pratiques des industriels en matière de modes de productions, de droit social, de travail décent, et leurs impacts sur la santé des travailleurs et des riverains. Ce film interroge chacun d’entre nous, souligne la nécessité d’agir tant à l’échelle internationale qu’à notre propre échelle. Consommer moins, consommer mieux, recycler…

 Sue Williams, 2016, 73’, Ambrica Productions, Impact Partners

La projection sera précédée d'une improvisation théâtrale proposé par la troupe d’improvisation nantaise L.A Pioche, sur des thématiques de solidarité internationale et une présentation des actions d’ESSENTIEL.

Après le film, nous proposons deux ateliers animés par la Ressourcerie de l’île autour de l’ autopsie d’un déchet électrique et électronique, pour réfléchir aux enjeux sociaux et environnementaux de la conception au recyclage des produits complexe et se questionner sur les alternatives pour consommer de manière plus responsable.

« L’arbre sans fruits » Dimanche 10 nov. 15h  

L’arbre sans fruit permet d’aborder un thème largement ignoré par les documentaires : l’infertilité en Afrique et plus particulièrement, au Niger. L’approche est sensible ; sur un sujet difficile la réalisatrice parvient à tourner un film esthétique et touchant. Il sera, lors de PASTILLE, un point de départ pour s’intéresser aux questions liées à la santé féminine sur le continent africain comme ailleurs. Désir d’enfant, contraception, droit à l’avortement ; comment sont considérées ces questions à travers le monde, dans des contextes sociaux si différents ? 

 Aicha Macky, 2016, 52’, Les Films du Balibari, Maggia Image

La projection sera suivie d’un débat mouvant, animé par ESSENTIEL, ce jeu participatif, accessible à tous, permet de débattre autrement et de s’interroger à propos des clichés sur la santé des femmes d’ici et d’ailleurs.

« L’arbre sans fruits » Dimanche 10 nov. 15h  

L’arbre sans fruit permet d’aborder un thème largement ignoré par les documentaires : l’infertilité en Afrique et plus particulièrement, au Niger. L’approche est sensible ; sur un sujet difficile la réalisatrice parvient à tourner un film esthétique et touchant. Il sera, lors de PASTILLE, un point de départ pour s’intéresser aux questions liées à la santé féminine sur le continent africain comme ailleurs. Désir d’enfant, contraception, droit à l’avortement ; comment sont considérées ces questions à travers le monde, dans des contextes sociaux si différents ? 

 Aicha Macky, 2016, 52’, Les Films du Balibari, Maggia Image

« Malaria Business » Dimanche 10 nov. 16h45

Comment prévenir et soigner le paludisme, aussi appelé malaria, qui continue de tuer un enfant toutes les deux minutes ? Une simple tisane de la plante artemisia serait-elle la panacée ?

Plutôt que d’ouvrir le débat entre partisans et adversaires de l’usage médicinal de l’artemisia, PASTILLE se penchera sur la complémentarité entre médecine traditionnelle et conventionnelle.

En effet, le film Malaria Business ouvre également la réflexion sur : l’accès aux traitements, les droits de propriété intellectuelle, la qualité des médicaments ou encore la place de la médecine traditionnelle dans nos sociétés.

 Un film de Bernard Crutzen, avec la voix de Juliette Binoche. Une production Camera One Télévision, Zistoires et la RTBF. Avec la participation de France Télévision.

La projection sera suivie d’une Table ronde : « Accès à la santé – Complémentarité médecine conventionnelle/traditionnelle » avec la participation du Dr Rioult - anesthésiste - spécialisé en algologie, et du Dr Marjolet - médecin, biologiste, entomologiste médical.

Lien: