Afrique
Égalité des genres
Mutuelle

2ème édition de la Journée de la Femme mutualiste et naissance du Réseau International de femmes solidaires (RIFES)

Hawa Fatty
2 avril 2020

Le 4 mars 2020, le Programme d’Appui aux Stratégies Sociales (Pass) organisait à Abidjan (Côte d’Ivoire) la deuxième édition de la Journée Internationale de la Femme Mutualiste avec pour thématique la « Présence des femmes aux postes de décisions dans les mutuelles de santé, un atout pour le développement mutualiste africain ». L’occasion pour l’organisation et les participantes de faire le bilan des recommandations de la première édition et de présenter les outils numériques développés afin de permettre à ces femmes engagées de se retrouver autour de problématiques communes en brisant les barrières géographiques.

Participantes à la Journée Internationale de la Femme Mutualiste, le 4 mars 2020, Abidjan

L’objectif principal de cette journée était de renforcer le plaidoyer débuté l’an dernier sur le renforcement du positionnement des femmes dans les instances décisionnelles des mutuelles, en s’appuyant sur les objectifs suivants :

  • Mise en place d’un réseau de dirigeantes mutualistes élues et salariées permettant des échanges, des partages d’informations et de bonnes pratiques ;
  • Réalisation d’une base de données contenant des supports utiles pour l’implication des femmes dans la gouvernance des mutuelles ;
  • Diffusion régulière d’informations pour maintenir un lien et une mobilisation constante

Du Burkina Faso, du Bénin, du Mali, du Sénégal, du Cameroun, de la France, de l’Allemagne, ou encore de la Belgique, du Togo, de la Guinée Conakry, du Niger et de Côte d’Ivoire (pays hôte), c’est plus de 120 femmes mutualistes qui se sont déplacées pour mettre à l’honneur les femmes dirigeantes de mutuelles.

Après avoir visité le 3 mars quelques structures mutualistes et para-mutualiste ivoiriennes (l’AIMRS, la MADGI et le service médical de la MUGEF-CI), les délégations ont pris part à une journée articulée autour de plusieurs temps forts.

Présentations et ateliers sur le thème « Présence des femmes aux postes de décisions dans les mutuelles de santé, un atout pour le développement mutualiste africain »

Après des interventions de Sibylle Reichert (Directrice Générale de l’Association Internationale de la Mutualité), Clarisse Mahi (Secrétaire Générale de l’Union Africaine de la Mutualité) et du Dr Solange Amethier (représentante du ministère de la Femme, de la Famille et de l’Enfant) saluant l’importance de cette rencontre, deux études sur la représentativité des femmes dans les instances de décisions des mutuelles de santé ont été présentées afin de mettre en exergue la thématique du jour.

La première par Florence Condamin et Fatoumata Diallo de l’ONG Essentiel, portait sur le diagnostic de la participation des femmes dans les instances de prise de décisions des mutuelles en Guinée. La seconde quant à elle s’intéressait au cas de la Côte d’Ivoire et était présentée Aïchatou Ouattara du PASS.

Brigitte Tury, Vice-présidente de MGEFI (France), Arame Coumba Fall, membre du conseil d’administration et chargée de communication à la MSAE (Sénégal) et Hélène Dollo, Présidente du conseil d’administration de l’AMAT-CI (Côte d’Ivoire) se sont exprimées sur la « Présence des femmes aux postes de décisions dans les mutuelles de santé, un atout pour le développement mutualiste africaine ». A tour de rôle elles ont présenté leurs parcours, leurs organisations et partagé les raisons de leur engagement. Elles ont aussi mis en lumière les défis qu’elles ont eu à relever en tant que femme dans leurs structures respectives et se sont attachées à sensibiliser les personnes en présence sur la nécessité d’une relève féminine dans le leadership mutualiste.

Ateliers de réflexions et présentation du Réseau International des Femmes Solidaires (RIFES)

Les participantes ont été invitées à déterminer ensemble les orientations nécessaires pour favoriser l’implication de plus de femmes dans la gouvernance des systèmes de santé solidaires. Ainsi, après s’être entendues sur la nécessité de constituer un réseau, elles ont été en mesure de :

  • Proposer un contenu à partager sur les outils développés pour le réseau des femmes ;
  • Définir les besoins spécifiques en formation des dirigeantes mutualistes ;
  • Identifier des stratégies nationales de plaidoyer pour la promotion des femmes aux postes de décisions dans les mutuelles.

Afin d’accompagner ses résolutions, le PASS a su développer des plateformes numériques permettant de garder le lien et d’échanger rapidement et aisément sur les travaux en cours :

  • Le site internet : interactif il permet aux mutualistes d’avoir accès à des ressources documentaires, de partager des informations, des activités et préoccupations au travers d’un chat direct, un forum et un centre de ressources. Il permet aussi de retrouver les activités passées et futures du réseau et est accessible à l’adresse suivante www.rifes.net.
  • L’application mobile : dénommée RIFES et dédiée aux discussions en temps réel entre mutualistes, cette application est disponible sur les différentes plateformes de téléchargements d’applications pour smartphone Android et Iphone.
Liens
Partager
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur whatsapp
Partager sur email

Les dernières actualités