Les communautés éducatives sont mobilisées pour la santé pour toutes et tous !

Louise Magnard
16 Décembre 2019

Pour la Journée Internationale de la Couverture Santé Universelle (CSU), les professionnel·le·s de l'éducation sont devenu·e·s les porte-paroles de la santé pour toutes et tous. Cette célébration s’est effectuée en partenariat avec les coalitions UHC Day et UHC2030, qui regroupent des gouvernements, des organisations internationales et des organisations de la société civile mobilisés pour l’extension de la CSU.

La Journée de la CSU souhaite sensibiliser au fait que la santé est un droit, supposant des systèmes de santé solides, résilients, inclusifs, et une couverture santé universelle. Tous les ans, le 12 décembre, les partisans de la CSU font entendre leur voix pour partager les histoires des millions de personnes qui ne bénéficient pas de soins de santé accessibles, et pour rappeler que la santé pour toutes et tous est impérative !

Le thème de l’année était « Réalisons nos promesses », en réponse à la réunion de haut niveau de l’Assemblée générale des Nations Unies sur la CSU, tenue à New York le 23 septembre 2019, lors de laquelle les chefs d’État ont fait preuve d’une volonté d’assurer la CSU à leurs concitoyen·ne·s.

Les membres du RES se sont joints à cet appel : « tout le monde, partout, doit avoir accès à des services de santé de qualité et abordables. En tant qu'acteurs solidaires, syndicats de l'éducation, nous appelons les dirigeants politiques à légiférer, à investir et à collaborer avec toute la société pour faire de la couverture maladie universelle une réalité. »

Le RES a consulté ses membres pour recueillir des témoignages soulignant la mobilisation et l'implication des communautés éducatives en faveur de la CSU. Les éducateur.trice.s ont souligné combien la couverture santé est fondamentale pour eux et elles, pour leur profession, pour leurs élèves, et en quoi ils et elles s'engagent aussi à promouvoir la santé dans les écoles au quotidien. Lors de la Journée du CHU, des témoignages, des vidéos et les demandes clés de la Coalition internationale pour la CSU ont été partagées sur les réseaux sociaux.

Cette campagne internationale a permis de sensibiliser à la thématique et de mobiliser des milliers d'enseignants dans le monde entier et a permis aux travailleur.se.s de l’éducation de se faire les ambassadrices et ambassadeurs de la couverture santé universelle dans leur pays.

Un exemple est la sortie médiatique d'Augustin Tumba Nzuji, secrétaire Général de FENECO, syndicat de l'éducation de République Démocratique du Congo, qui a profité de la journée Internationale de la Couverture Santé universelle pour interpeler son gouvernement sur l'importance d’améliorer la qualité des soins médicaux de tout.e.s les enseignant.e.s en RDC.

« Pendant que les dirigeants internationaux ont fait une déclaration le 23 septembre 2019 pour renouveler leur engagement à œuvrer ensemble pour un monde en meilleure santé, la RDC manque un geste fort pour mettre en œuvre cet engagement et réaliser ainsi l’objectif 3, des Objectifs de Développement Durable (ODD) » a-t-il déclaré.

« Un travailleur sur deux, dans tous les secteurs de travail en RDC, est Enseignant. En assurant les soins médicaux de qualité à tous les enseignants, la République Démocratique du Congo aura réalisé un pas de géant dans le domaine de la couverture santé Universelle (CSU) ».