Europe
Mobilisation des jeunes
Santé à l'école

Résultats du projet « Promotion de la santé en temps de pandémie » en partenariat avec l’Alliance pour la promotion de la santé et Nexus Santé

Chloé Levaton
23 novembre 2021

Le RES a développé conjointement avec l’Alliance pour la promotion de la santé (Suisse) et Nexus Santé (Canada) un projet visant à la promotion de la santé et du bien-être des étudiants et des jeunes de 15 à 20 ans vivant à Genève. Le projet a reçu un soutien financier de l’État de Genève, en particulier du département de la santé (Direction générale de la santé – DGS) pour l’année 2021.

Le projet avait pour activité initiale l’identification de thèmes d’intérêt pour la promotion de la santé par le biais d’études à mener auprès des jeunes, des professionnels du domaine de l’éducation et de la santé et d’experts internationaux, afin de définir les lacunes et besoins actuels en termes d’amélioration de la promotion de la santé des adolescents. Une recherche bibliographique supplémentaire a permis de définir les thèmes d’intérêt en matière de promotion de la santé.

Les recherches nous ont amenés à organiser un webinaire intitulé « Promotion de la santé en temps de pandémie – Webinaire pour la jeunesse » le 4 novembre 2021 ayant pout but de démontrer que la sensibilisation à la promotion de la santé constitue une solution durable et rentable pour un avenir plus sain.

Le webinaire proposait une approche ascendante unique dans laquelle un espace sécurisé permettait aux jeunes participants d’échanger avec des experts et d’apporter leurs témoignages en prenant la parole et/ou en utilisant des outils interactifs dans 3 salons thématiques :

– Salon thématique 1 : Les jeunes : acteurs de leur santé

– Salon thématique 2 : Dans notre tête : la santé mentale en temps de COVID-19

– Salon thématique 3 : « I feel good » : échange de bonnes pratiques concernant le bien-être

Les salons thématiques étaient animés par les représentants de la jeunesse Gelan Mahmoud (Égypte), Emma Leeflang (Suisse) et Laura Plesnar (Croatie). Avec d’autres représentants de la jeunesse la Dr. Rashmi Cherian Paramesh (Inde), Paul Darrel Meneses (Philippines), Vesa Ilazy (Suisse), Baye Ibrahima Seck (Sénégal) et Eva Luvisotto (Suisse), ils ont échangé et interagi avec le jeune public sur leurs sentiments, leurs expériences et les problèmes rencontrés pendant la pandémie.

Les messages clés indiquent que les jeunes ont dû faire face à des problèmes spécifiques à leur âge au cours de la pandémie tels que l’apprentissage à distance, la perte de développement et de construction identitaire, la peur de transmettre la maladie à leurs proches et la gestion de la pression afin de protéger leur famille. Ils se sont également sentis négligés du fait du peu ou de l’absence d’aide de la part des adultes et ont trouvé refuge auprès de leurs amis ou des réseaux sociaux. Enfin, et il s’agit d’un point important, certains symptômes de la pandémie demeurent et de nombreux jeunes éprouvent des difficultés à retrouver une vie normale après une longue période d’isolement. L’anxiété générée a été amplifiée par l’utilisation massive des réseaux sociaux.

Des experts de la santé tels que le Dr. Mervat Gawrgyous et Batool Fatima de l’Organisation mondiale de la santé (OMS), Annie Chemla de l’Association CIAO et Annette Ebbinghaus, coach en aptitudes mentales, ont profité de l’occasion pour mener une sensibilisation sur la promotion de la santé. Ils ont également rappelé l’importance de la création d’outils numériques pour aider les jeunes à gérer leur santé mentale.

Les jeunes sentent qu’ils contribuent et font partie de la solution. Les interactions, dialogues, et partages d’expériences entre eux, comme lors de ce webinaire, sont en ce sens très enrichissants et doivent être encouragés.

Le résultat du webinaire constituera une base pour les prochaines réalisations en vue de la dernière phase du projet.

Partager
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur whatsapp
Partager sur email

Les dernières actualités