Association Internationale de la Mutualité: La raison porte à l’humanité, il n’y a que les préjugés qui y fassent renoncer.

Romain Chave
2 décembre 2016

L’Association internationale de la Mutualité (AIM) a tenu ses réunions statutaires les 23 et 24 novembre derniers à Paris. Les représentants de la région Afrique et Moyen-Orient se sont retrouvés le mercredi 23 pour discuter contrôle médical en mutualité  avec des exemples du Maroc, Burkina, Burundi et Côte d’Ivoire et coopératives de santé. Ce dernier thème a été présenté par M. Tadjudje, de l’Université de Louvain, qui a souligné les complémentarités et la coopération possible entre ces « deux sœurs qui s’ignorent ».

Aurélie Koua et Alain Coheur, respectivement de PASS et MASMUT, les programmes d’appui aux mutuelles africaines partenaires de l’AIM, ont fait une mise à jour de leurs activités, réalisations et perspectives.

La réunion a été clôturée par une présentation de la plus ancienne mutuelle marocaine : la mutuelle de la sûreté nationale, une vieille dame de 97 ans.

Le thème de l’Uberisation de la santé s’est invité dans les discussions du conseil d’administration de l’association. Plusieurs intervenants ont expliqué que les secteurs de la santé et de l’assurance maladie ne seront pas épargnés par les nouvelles formes d’entreprise. Les réunions statutaires ont été clôturées par une conférence sur la réglementation financière pour les mutuelles de santé qui a mis à l’honneur les expériences européennes, africaines et chinoises. L’Association internationale de la Mutualité élira un nouveau conseil d’administration et comité exécutif en juin 2017 à Louvain, en Belgique.

 

Partager
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur whatsapp
Partager sur email

Les dernières actualités