Afrique
Economie Sociale et Solidaire
Égalité des genres

Afrique de l’Ouest | Soutenir les droits et la visibilité des femmes dans les organismes mutualistes et de l’ESS grâce aux capsules vidéos du PASS

Hawa Fatty
20 juillet 2021

Afin de lutter contre les inégalités mais aussi favoriser une meilleure représentativité des femmes dans les sphères décisionnelles, le Réseau International des Femmes Solidaires (RIFES) – créé par le Programme d’Appui aux Stratégies Mutualistes (PASS), partenaires du RES – a lancé une campagne de mobilisation et de sensibilisation à l’égalité de genre. Elle s’articule autour d’une série de capsules vidéo développées à destination des femmes mutualistes et de l’économie sociale et solidaire d’Afrique de l’Ouest.

Divia Kibangou (chargée de communication au PASS) est revenue plus en détails sur le processus de création et les objectifs poursuivis par ces capsules, lors du webinaire des « Initiatives solidaires du Réseau Education et Solidarité » organisé le 13 juillet 2021.

Dans toutes les sociétés le constat est le même, les femmes sont toujours confrontées à ce qu’on appelle communément le « plafond de verre ». Si on peut constater certaines avancées ces dernières décennies, partout dans le monde des écarts considérables subsistent encore entre les femmes et les hommes, notamment en matière de revenus.

A l’échelle mondiale, les femmes ne jouissent en moyenne que de 75% des droits accordés aux hommes, comme le fait de pouvoir détenir une propriété ou encore ouvrir un compte en banque selon le rapport « Women business and the law 2020 » de la Banque Mondiale. Et en ce qui concerne l’emploi, le taux d’activité moyen des femmes est inférieur de 20% à celui des hommes selon les données du Fonds Monétaire International.

Ce déséquilibre, en plus de représenter un coût financier pour la société – en engendrant une moindre productivité et un déficit de croissance économique – prive également les femmes d’autonomie économique et les empêche d’accéder à des postes à hautes responsabilités.

Les organisations de l’ESS et du monde mutualiste ne font pas exception à cet état de fait, notamment dans les pays d’Afrique de l’Ouest. C’est pourquoi, le PASS a créé le RIFES en tant que plateforme interactive permettant aux femmes de ces organisations de communiquer et collaborer afin d’agir pour une meilleure inclusion et reconnaissance des travailleur.euse.s dans leurs structures.

La « Journée de la femme mutualiste » est chaque année, l’événement durant lequel ces femmes (dirigeantes, élues et salariées) se réunissent pour renforcer leurs liens et créer des synergies. Mais les restrictions liées à la Covid-19 ayant limité les déplacements internationaux, le PASS a initié la création de capsules ayant vocation à sensibiliser les membres du RIFES aux questions d’égalité de genre aussi bien dans leurs milieux sociaux que professionnels. Elles ont également pour objectif d’apporter des informations sur les systèmes de couverture santé solidaires mis en place autour du réseau.

Divia Kibangou indique qu’une douzaine de capsules seront mises à en ligne et rendues accessibles via le site internet du RIFES et les réseaux sociaux. Et ce, jusqu’à l’organisation de la prochaine « journée de la femme mutualiste » prévue en 2022.

Retrouvez les 2 premières vidéos publiées sur les sites internet et pages Facebook du PASS et du RIFES.

Partager
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur whatsapp
Partager sur email

Les dernières actualités