FRANCE : MGEN PROPOSE UN OUTIL DE DIAGNOSTIC PARTICIPATIF DU BIEN-ETRE A L’ECOLE

d.desplanques
3 avril 2015

En France, les équipes de la MGEN ont développé un outil de diagnostic du bien-être des élèves à l’école. Participatif, cet outil permet aux jeunes de devenir des citoyens éclairés et des acteurs  de leur propre santé. A travers le Réseau Education et Solidarité, la MGEN propose d’exporter ce dispositif à l’international.  

Un premier outil avait été développé par la région Rhône-Alpes et  la Ligue d’Athlétisme Rhône-Alpes (LARA). Cet outil évaluait la forme des élèves à travers 9 exercices physiques sur la vitesse, l’endurance, la force, la coordination et la souplesse.

Mais la condition physique n’est pas le seul déterminant du bien-être. La MGEN a alors travaillé à l’enrichissement de cet outil à travers un petit questionnaire qui intègre l’ensemble des déterminants du bien-être des jeunes : estime de soi, vie affective et sociale, hygiène de vie, environnement, maîtrise des conduites à risques.

Fin 2014, 18 000 élèves ont participé à ce dispositif dans la région Rhône-Alpes, soit plus de 90 établissements. Suite à ce diagnostic, 60% des établissements scolaires intègrent des pistes d’action proposées dans leur projet de promotion de la santé. L’outil est innovant car il propose une approche globale et positive de la santé.

A travers le Réseau Education et Solidarité, la MGEN va proposer l’utilisation de ce dispositif à ses partenaires internationaux. Un premier test sera réalisé en Belgique avec le partenaire SOLIDARIS.

Partager
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur whatsapp
Partager sur email

Les dernières actualités