Personnel de l’éducation
Santé au travail
Syndicat

Royaume-Uni | Plaidoyer pour la reconnaissance du « Covid long » en tant que maladie professionnelle pour les enseignant.e.s par NASUWT

Hawa Fatty
20 juillet 2021

Syndicat de l’éducation affilié à l’Internationale de l’Education et membre du RES, la NASUWT se tient en première ligne des actions de mobilisation pour le soutien et le respect des droits des travailleur.euse.s de l’éducation, notamment en matière de santé au travail.

Ainsi, en juin 2021 le syndicat a lancé la campagne dite de « Covid long » afin que la pathologie soit reconnue en tant que maladie professionnelle pour les enseignant.e.s du Royaume-Uni.

Chris Weavers (responsable de la communication du syndicat) a partagé avec les membres du RES la portée de cette campagne lors du webinaire des « Initiatives solidaires du Réseau Education et Solidarité » organisé le 13 juillet 2021.

Le « Covid long », désigne l’ensemble des symptômes persistants suite à la contraction de la Covid ; y compris chez les jeunes, les personnes n’ayant pas ou peu d’antécédents médicaux ou qui n’ont pas été hospitalisées suite à la maladie.

Depuis le début de la pandémie au Royaume-Uni, plus de 5 millions de personnes ont contracté le coronavirus et selon les données recueillies par NASUWT, plus d’un million d’entre elles vivent aujourd’hui avec le Covid long. Juste derrière les professionnel.le.s de santé, les travailleur.euse.s de l’éducation représentent selon le syndicat, la deuxième profession la plus susceptible d’en être affectée.

C’est pourquoi NASUWT a lancé une campagne afin d’enjoindre les autorités à reconnaître légalement le Covid long en tant qu’affection professionnelle de longue durée. L’objectif est que cette reconnaissance puisse avoir un impact sur les systèmes de protection des travailleur.euse.s de l’éducation afin qu’il.elle.s bénéficier d’ajustements raisonnables, de plus de flexibilité dans leur travail, d’une protection contre les actes de discrimination de leurs employeurs, à une prise en compte de la maladie dans les dossiers de retraire, ou encore à une compensation financière dans le cas où il.elle.s ne pourraient plus exercer suite à la contraction de la maladie.

Pour étendre la portée de cette campagne, Chris Weavers explique que le syndicat a créé un certain nombre d’outils et d’actions coordonnées, y compris de multiples publications sur les réseaux sociaux, des webinaires, des articles et communiqués de presse ou encore des lettres adressées au gouvernement et modèles de courrier pour permettre aux adhérent.e.s de s’adresser directement à leurs représentant.e.s parlementaires.

Retrouvez plus d’informations concernant la campagne dans cette vidéo explicative et sur la page dédiée du site de NASUWT.

Partager
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur whatsapp
Partager sur email

Les dernières actualités