Réorganisation du système de soins au Québec : une réforme de malades

Romain Chave
2 décembre 2016

Depuis plusieurs années, le gouvernement du Québec a décidé de modifier de manière importante l’environnement législatif du secteur de la santé dans la belle province. Par exemple, la loi 10, adoptée en 2015 au bâillon – procédure simplifiée d’adoption d’un projet de loi visant à limiter les débats sur les questions controversées – ,  modifie l’organisation et la gouvernance du réseau de soins et des services sociaux avec l’objectif prétendu d’améliorer la qualité et l’accès aux services de soins.

Cette loi a notamment regroupé les 182 anciens secteurs sanitaires en 34 établissements publics, dont 22 mégastructures régionales (Plus d’informations disponibles ici). Pour la Centrale des Syndicats du Québec (CSQ), près de deux ans après la mise en œuvre de la loi, la réorganisation n’a pas atteint les objectifs escomptés et a même accentué la détérioration des services sanitaires et sociaux et les conditions de travail du personnel.

D’un point de vue syndical, le changement est aussi de taille puisque tous les employés des nouveaux méga secteurs devront être syndiqués dans la même organisation, selon les catégories d’emplois conformément à la loi 30. La CSQ regrette cette mesure qui entame la liberté de choix du syndicat pour l’employé et pousse les organisations syndicale au maraudage – ravissement à une autre organisation syndicale le droit de représenter les travailleurs. En Février 2017, 180.000 personnes seront appelées à voter pour désigner leur représentant syndical. La CSQ se présentera dans toutes les régions et les secteurs où elle pourra représenter ces employés.

La CSQ regroupe principalement des travailleuses et des travailleurs du secteur public. Elle regroupe 200.000 enseignants, professionnels du secteur de la recherche et de soutien de l’éducation, intervenantes de la petite enfance, infirmières, travailleurs et travailleuses des secteurs de la santé, des services sociaux, de la culture et de l’action collective et communautaire. Plus d’informations sur disponibles ici.

Partager
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur whatsapp
Partager sur email

Les dernières actualités