Protection Sociale

Selon l’OIT, les pays en développement auraient besoin d’investir 1 200 milliards de dollars pour garantir une protection sociale minimale

Louise Magnard
2 octobre 2020

Une nouvelle étude de l’OIT indique que des sources supplémentaires de financement seront nécessaires pour combler le fossé existant en matière de couverture sociale, encore aggravé par le COVID-19.

GENÈVE (OIT Infos) – Selon une nouvelle étude de l’OIT, pour la seule année 2020, les pays en développement auraient besoin d’investir environ 1 200 milliards de dollars des Etats-Unis, soit en moyenne 3,8 pour cent de leur PIB, afin de garantir au moins une sécurité minimale en matière de revenu, ainsi que l’accès à des services essentiels en matière de santé.

Depuis le début de la pandémie de COVID-19 , le fossé en matière de financement de la protection sociale a augmenté de près de 30 pour cent, d’après l’étude Déficits de financement de la protection sociale: estimations mondiales et stratégies à l’intention des pays en développement dans le contexte de la crise du COVID-19 et au-delà .

Lire l’article sur le site de l’OIT

[VIDEO::https://www.youtube.com/watch?v=AdtnmybnfME&feature=emb_title::normal]

Liens
Partager
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur whatsapp
Partager sur email

Les dernières actualités