Europe
Santé mentale

Belgique | Prévention du suicide et accompagnement des personnes par Un pass dans l’impasse

Hawa Fatty
20 juillet 2021

Un pass dans l’impasse est une association sans but lucratif (asbl) rattachée à la mutuelle belge Solidaris (membre du RES). Son objectif principal est la promotion de la santé mentale et la prévention du suicide. En effet, d’après les données recueillies par l’association, près de 1800 personnes sont décédées en attentant à leur vie en 2018.
Le suicide constitue par ailleurs la première cause de mortalité chez les 15-44 ans en Belgique.

C’est pourquoi un pass dans l’impasse propose un ensemble de dispositifs de prévention et d’accompagnement des personnes aussi bien dans la région francophone de Wallonie, qu’à l’échelle national. Thomas Thirion (administrateur délégué de l’association) a présenté l’étendue de leur mobilisation lors du webinaire des « Initiatives solidaires du Réseau Education et Solidarité » organisé le 13 juillet 2021.

Pour faire face à cette problématique majeure qu’est la santé mentale et la lutte contre le suicide, les actions d’un pass dans l’impasse s’articulent autour de dispositifs innovants alliant une démarche proactive pour faciliter l’accès à l’aide, une rapidité d’action et une mise à disposition de soins de santé de proximité.

L’objectif de l’association est de contribuer à une baisse de 10% des taux de tentative et de décès par suicide d’ici 2030.

Ainsi, à travers le dispositif des « sentinelles », l’association forme gratuitement toutes personnes souhaitant se mobiliser sur la thématique de la prévention du suicide. En tant que « lanceurs d’alerte » leur rôle est de détecter les personnes en situation de détresse suicidaire puis de leur proposer d’être contactées directement par un professionnel de santé, ce qui leur évite d’avoir à initier la démarche.

Après leur accord, elles sont recontactées par l’un.e des 650 psychologues du réseau national de l’association sous 24h afin d’établir une analyse de leurs besoins et les mettre en lien avec un professionnel de santé près de chez elles.

En plus du réseau de psychologues et de sentinelles, l’association, explique Thomas Thirion agit à travers 4 structures :

  • Un centre de prévention du suicide et d’accompagnement 

Ce centre propose des entretiens psychologiques pour les personnes ayant des pensées suicidaires, ou qui ont déjà fait des tentatives de suicide. Mais aussi aux personnes endeuillées par le suicide de leurs proches ou ayant des personnes suicidaires dans leur entourage.

  • Un centre de référence de prévention du suicide 

Les professionnels de ce centre apportent un appui aux acteurs du secteur psycho-médico-social par l’organisation de réunions de concertation et la diffusion d’informations utiles. Le centre a également un observatoire des pratiques en matière de santé mentale et réalise des travaux de recherche sur la thématique.

  • Un centre de prévention et de promotion de la santé en milieu carcéral

Ce dispositif est déployé dans une quinzaine de prisons en Wallonie. Après une étude des besoins des personnes détenues et du personnel pénitentiaire, le centre prévoit de lancer dès septembre 2021 de nouvelles activités de promotion de la santé mentale et de réduction des risques à l’attention de ce public cible.  

  • Un dispositif de soutien psychologique pour les indépendants en détresse

Dans la ligne d’action du dispositif français APESA, un pass dans l’impasse a mis en place une ligne téléphonique d’assistance sur l’ensemble du territoire national belge, accessible gratuitement en français et en néerlandais. L’association propose également la mise en lien avec un réseau de sentinelles spécifiques pour les entrepreneurs et jusqu’à 8 séances gratuites de soins psychologiques.

Si vous souhaitez en savoir plus sur les actions d’un pass dans l’impasse ou que vous êtes intéressés par le développement d’actions similaires, contactez-les via leur site internet ou leur page Facebook.

Partager
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur whatsapp
Partager sur email

Les dernières actualités